Découvrez le Yin Yoga

Le yin yoga est un style de yoga qui vise à améliorer la connaissance corporelle de l’individu. Cette modalité est basée sur la philosophie chinoise des forces complémentaires yin yang, où le yin est une énergie calme, lente et passive, et le yang est agité, rapide et actif. Contrairement au yoga yang, dont les mouvements sont plus dynamiques et actifs, le yin se concentre sur la nature méditative et calme. Le yin yoga est l’activité parfaite pour ceux qui préfèrent les exercices calmes et légers pour faire face à leur routine chargée.

Les cibles du yin yoga sont les tissus conjonctifs profonds du corps humain, tels que les ligaments, les articulations, les os et les fascias. Lors de l’entraînement, il est possible de rester dans une position pendant plus de cinq minutes, dans l’intention d’essayer de connaître son corps plus profondément. Le temps consacré à ces exercices est essentiel pour donner de l’espace et connecter l’esprit aux sensations physiques.

Les instructeurs de yin yoga comparent souvent les bienfaits de la pratique aux effets d’un traitement d’acupuncture. Outre les résultats bénéfiques pour la santé physique, cette modalité apporte des réponses concrètes en matière de santé mentale. Ainsi, elle permet de réduire le stress et l’anxiété.

Quels sont les avantages de la pratique du yin yoga ?

Augmente la souplesse

La pratique quotidienne du yin yoga est efficace lorsqu’il s’agit d’augmenter la souplesse du corps et de relâcher les tensions dans des zones spécifiques. Pour parvenir à ce résultat, vous avez besoin d’un fascia élastique et d’articulations mobiles, ce qui peut être obtenu avec deux minutes d’étirements de yoga.

Diminuer le niveau de stress

Certaines études ont réussi à prouver que le yin yoga a un grand pouvoir pour diminuer le stress, l’anxiété et la dépression. Une recherche menée en 2018 a cherché à connaître les effets d’un programme de yin yoga de cinq semaines accompagné d’une psychothérapie et de la pleine conscience. Les résultats ont montré que le groupe ayant effectué les exercices de yoga présentait une réduction significative des risques psychologiques liés à la dépression, à l’insomnie et à l’anxiété.

Il améliore la circulation sanguine

Il est essentiel que vous vous concentriez sur la respiration pendant chacune des poses de yin yoga. De cette manière, les tissus internes et les ligaments pourront « respirer », c’est-à-dire devenir moins rigides. Toute cette activité améliore la circulation du sang dans le corps.

D’autres effets de la pratique du yin yoga sont un sentiment de calme, l’étirement des tissus conjonctifs entraînant une diminution de la rigidité, une amélioration du sommeil, une relaxation et une meilleure concentration.

Qui peut pratiquer le yin yoga ?

La meilleure option pour ceux qui ont l’intention de commencer à pratiquer le yoga est de commencer des séances d’entraînement de yin yoga. En effet, cette modalité propose des exercices plus légers et une amélioration significative de l’équilibre corporel, ce qui rend le corps capable de supporter des exercices plus lourds à l’avenir.

Les personnes qui ont reçu des recommandations médicales les invitant à ne pas faire d’efforts, mais qui souhaitent néanmoins rester actives, peuvent trouver d’excellents résultats dans la pratique du yin yoga. Mais il est nécessaire qu’un professionnel du domaine confirme qu’il s’agit de la meilleure option d’activité physique pour la condition en question.

Ceux qui souffrent quotidiennement de stress et de surcharge d’informations peuvent trouver un soulagement dans la pratique du yin yoga.

De quoi avez-vous besoin pour pratiquer le yin yoga ?

Pour pouvoir commencer les exercices de yin yoga, il est nécessaire de s’adresser à des professionnels de la région qui vous apporteront leur soutien sur la sécurité de la technique. Dès le début, il est recommandé d’entrer en contact avec des instructeurs de yoga. Certaines personnes peuvent opter pour des cours privés ou collectifs, tandis que d’autres peuvent également pratiquer en salle avec un professeur à distance ou des cours en ligne.

Certains studios qui proposent des cours de yin yoga peuvent fournir l’équipement adéquat pour les séances d’entraînement. L’une des pièces d’équipement les plus importantes pour l’entraînement est le tapis de yoga. Disponibles dans n’importe quel magasin de sport, les tapis ont pour but d’assurer le confort de la personne lorsqu’elle se positionne. Ainsi, la personne ne se blessera pas en effectuant une position couchée sur le sol. Pour faciliter certaines positions, vous pouvez également utiliser des oreillers comme soutien du corps.

Postures simples de yin yoga pour commencer l’entraînement

Posture du papillon

Lorsque vous êtes assis sur le sol, ou sur le tapis de yoga, placez la plante de vos pieds l’une contre l’autre et séparez-les du reste de votre corps. De cette façon, il sera possible de créer un espace entre le talon et le bassin. Très prudemment, cambrez votre dos et posez votre tête sur vos pieds. Les mains doivent être posées sur la tête, tandis que les coudes reposent sur le sol. Il est recommandé de passer trois à cinq minutes dans cette position.

Position de l’enfant

Avec une serviette sur les genoux, asseyez-vous sur vos jambes, le corps tourné vers l’avant. Posez votre tête sur le sol, tout en soutenant votre torse sur le haut de votre cuisse. Les mains doivent être écartées sur le côté du corps, en contact avec le tapis. Maintenez la position pendant environ trois à quatre minutes.

Position du pigeon ou Eka Pada Rajakapotasana

Étendez vos jambes sur le tapis de yoga, avec une jambe tendue dans la direction opposée à l’avant de votre corps. L’autre jambe doit être pliée dans la même direction que le visage, vers l’avant, tandis que la posture reste droite et que les mains reposent sur le sol. Maintenez la position pendant cinq minutes.

Posture du cadavre

Entièrement allongé sur le sol, le dos appuyé contre le tapis, étirez vos bras et vos jambes. Les membres du corps doivent être écartés dans différentes directions, comme un corps jeté au sol. Il pourra ainsi relâcher les tensions musculaires. Restez dans cette posture pendant dix minutes.

Posture de la banane

Toujours le corps allongé sur le sol, le dos reposant sur le tapis, rapprochez vos jambes l’une contre l’autre. Soulevez l’un de vos pieds et positionnez-le sur l’autre jambe. Pliez légèrement votre colonne vertébrale du même côté que la jambe restée au sol et rassemblez vos bras au-dessus de votre tête. Il est recommandé de rester dix minutes dans cette position.

Position de la chenille

Cette fois, asseyez-vous avec les jambes tendues vers l’avant et inclinez doucement votre colonne vertébrale vers vos orteils. En cas de difficulté à garder la tête appuyée sur les jambes, utilisez un oreiller ou un coussin comme support, ou une serviette pour vous asseoir et soulever vos hanches. Les mains doivent rester collées au corps sur le sol. Une durée de quatre à cinq minutes est conseillée.

Corde à sauter : quels sont les bienfaits de cette pratique ?
4 activités de plein air bons pour le corps et l’esprit