Qu’est-ce que le parapente?

Voler en parapente, c’est s’élever à des hauteurs vertigineuses et profiter du monde sous un angle différent et fascinant. Découvrez tout ce qu’il faut savoir, des conseils et des infos sur le parapente. Le parapente est un sport aérien qui consiste à faire du vol libre avec un parapente. Les autres termes utilisés pour le parapente sont parapente, parapente et parapente. Ce sport s’est développé à partir du parachutisme. Inspiré du parachutisme, le pilote est assis à environ 7 mètres en dessous de la voile, dans un siège à harnais sécurisé, relié à la voile par plusieurs cordes. En gonflant le parapente en altitude, les caissons des ailes se remplissent d’air, la pression dynamique ainsi créée donne au parapente sa forme de vol et lui permet de s’élever. L’aile est dirigée par deux lignes de freins, une pour la droite et une pour la gauche. Le pilote peut facilement actionner ces lignes à la main et ainsi contrôler sa trajectoire. L’aile est freinée en tirant simultanément sur les suspentes, surtout à l’atterrissage et au décollage. Selon les performances de vol et les conditions thermiques de l’air, un parapente peut monter jusqu’à 3000 mètres et parcourir jusqu’à 400 kilomètres. Un parapente moderne atteint des vitesses de 20 à 55 km/h.

Qui peut apprendre à voler?

Le parapente est accessible à tous et facile à apprendre. L’âge d’accès au parapente est de 14 ans et n’est pas limité vers le haut.

Où puis-je apprendre à voler?

En Allemagne, il n’est possible de voler qu’après avoir suivi une formation adéquate et obtenu un brevet de pilote. La formation d' »aviateur » se fait dans des écoles de pilotage certifiées. La formation se divise en plusieurs niveaux, du permis L au permis B, et se termine par un examen d’État organisé par la Fédération allemande de vol libre. Outre la pratique, l’enseignement comprend également de la théorie sur les appareils, le droit aérien et la météorologie.

Apprendre à voler avec une école de parapente

De nombreuses écoles de vol proposent des journées d’initiation et des vols en tandem pour donner aux personnes intéressées une première impression du vol. Ce qui est sans doute plus surprenant pour les non-initiés, c’est le fait que de nombreuses écoles de vol sont implantées en plaine et en moyenne montagne. Il n’est donc pas nécessaire d’aller en montagne pour apprendre à voler. Il est également possible de décoller en plaine à l’aide de treuils.

Quel est l’équipement nécessaire?

L’équipement constitue une base importante de la sécurité en vol. L’équipement d’un parapentiste comprend d’une part le parapente en tant qu’appareil de vol et d’autre part des aides techniques et des vêtements appropriés. L’équipement d’un parapentiste peut être facilement rangé dans un sac à dos. En général, l’équipement pèse entre 15 et 20 kilos. Des équipements plus légers pour les alpinistes sont déjà disponibles avec un poids de 8 kilos. Le parapente comprend une voile en nylon indéchirable, différentes suspentes, un harnais adapté et un parachute de secours. Comme aide technique, il faut emporter un variomètre pour mesurer les valeurs de montée et de descente pendant le vol. Un GPS et une radio ne font pas partie de l’équipement obligatoire, mais il est conseillé de les avoir dans l’équipement de vol pour d’éventuelles mesures de sécurité. Le port d’un casque de protection adapté est obligatoire. Les vêtements d’un aviateur doivent être faits d’un matériau qui résiste au vent et qui conserve la chaleur, car la température de l’air chute fortement en altitude. De même, des gants sont nécessaires pour une prise protégée dans les cordes et des chaussures solides pour le décollage et l’atterrissage. Les chaussures d’alpinisme qui montent jusqu’à la cheville et qui soutiennent parfaitement le pied sont les plus adaptées. Le coût d’un équipement complet se situe entre 5.000 et 6.000 euros. Dans cette fourchette de prix, on obtient un équipement neuf de qualité irréprochable, dont les normes de sécurité sont garanties. Il est bien sûr possible d’acheter des équipements moins chers, mais il faut toujours tenir compte de l’aspect sécurité.

Le parapente est-il sûr ?

Comme tout sport, le vol n’est pas totalement exempt de risques. Mais si les normes et les conditions de base du parapente sont respectées, le vol en parapente est un sport sûr. La responsabilité personnelle et la conscience des risques constituent la base d’un vol sûr. La plupart des accidents sont dus à des erreurs de pilotage dues à une surestimation de soi, à l’inattention ou à une mauvaise évaluation des conditions météorologiques. En revanche, les accidents dus à une défaillance du matériel sont plutôt inconnus. Les modèles de parapente et l’équipement sont soumis à des normes de sécurité élevées et font régulièrement l’objet de contrôles d’échantillons et de vols d’essai. Les bases d’un vol sûr résident dans une bonne formation, un équipement conforme aux normes de sécurité et la vigilance du pilote. Si ces conditions sont remplies, plus rien ne s’oppose à un vol sûr.

Histoire du parapente

Les débuts du parapente remontent à l’année 1948. Dans les années 1950, le scientifique de la NASA Francis Melvin Rogalla a développé les premières « ailes de parapente », celles-ci étaient d’abord constituées d’ailes triangulaires. D’abord utilisées comme cerfs-volants pour enfants, ces toiles triangulaires ont ensuite été optimisées par Rogallo pour devenir des parapentes portés par des hommes. Il fut le premier à réussir à construire une aile flexible à 100 %. Ce type d’engin volant est considéré comme la première base des modèles actuels de parapentes. L’Américain David Barish et le Canadien Domina Jalbert sont considérés comme les véritables inventeurs du parapente actuel. En 1965, David Barish a mis au point un engin similaire à celui de Rogallo, un parapente rectangulaire à trois quilles appelé « Sailwing », qui permettait de décoller facilement à pied de la montagne pour effectuer des vols planés. Ce type de vol a été appelé par Barish « slope soaring », en français « vol de pente » ou « voile de pente ». Le Sailwing est considéré comme le premier « vrai » parapente. Le précurseur du parapente moderne est toutefois le « parafoil » de Domina Jalbert. En 1967, le parapente de Jalbert a réussi le premier vol en montagne. On ne peut toutefois parler d’un véritable mouvement de parapente que dans les années 1970. Aujourd’hui, le parapente est un sport standard très apprécié et fait partie de l’offre touristique de nombreuses régions de vacances.

Combien de temps faut-il pour obtenir des résultats en bodybuilding ?
Les accessoires les plus utiles pour un équipement de montagne en hiver